PRÉSENTATION
aaa production (animation art graphique audiovisuel) a été créé en 1973, par Marcelle Ponti-Rouxel (Productrice), par Jacques Rouxel (Auteur–réalisateur, entre autres des Shadoks) et Jean-Paul Couturier (Réalisateur). Son activité tourne autour de quatre axes : la production de documentaires, de séries en dessins animés, de courts-métrages et de films institutionnels.

Dans le domaine du cinéma d'auteur, aaa a produit à ce jour : 75 courts-métrages qui s'inscrivent dans un catalogue ne regroupant pas moins de 140 films courts (publicités et films de commande inclus). Ce catalogue compte aussi 26 documentaires, 23 séries et un long métrage d'animation, Chronopolis, un film réalisé par Piotr Kamler en 1982 et présenté la même année à Cannes.

Quant à Jacques Rouxel, après avoir créé avec l'ORTF les trois premières séries des Shadoks (1968, 1969 et 1972), il réussit à transposer son style inimitable à des séries éducatives et à des films scientifiques, unanimement plébiscités.

En 1999, sous le label aaa, Jacques Rouxel lance la quatrième série des Shadoks. Elle remporte un prix spécial à Annecy en 2000 qui vient compléter une longue liste de distinctions attribuées aux productions de cette structure parisienne.

En effet, depuis sa création, aaa a reçu de très nombreuses récompenses dont un Grand prix d'Annecy en 1975 (Le Pas de Piotr Kamler), trois Grands Prix au festival de l'audiovisuel de Biarritz et trois César du meilleur court métrage (Le Révoeil de Jean-Christophe Villard, 1981 ; La légende du pauvre Bossu de Michel Ocelot, 1983 ; L'Enfant de la haute mer de Patrick Deniau, 1986)...

Depuis quelques années, sous l’impulsion d’un jeune producteur, Matthieu Lamotte, aaa a relancé sa production de documentaires de création. Une vingtaine de films ont ainsi été réalisés, avec une nouvelle génération de réalisateurs.
Des documentaires souvent récompensés, notamment Tjibaou, le pardon de Gilles Dagneau, primé aux « Etoiles de la SCAM » en 2007 et par le Prix “The best television Documentary Contributing to Conflict Resolution” - A.I.D.B. 2007 ; « Nickel le trésor des Kanak » de Laurent Cibien et Anne Pitoiset, Grand Prix du Jury au Festival International du Film Océanien – FIFO 2014, et Grand Prix au Terra Festival de Guadeloupe 2014 ; « Les horizons chimériques » de Gilles Dagneau récent lauréat du 1er Prix du Jury au Festival International du Film Océanien – FIFO 2015.

La société est également éditrice de DVD, notre catalogue d’environ une quinzaine de titres est distribué dans les grands réseaux commerciaux par la société Zalys distribution et dans les réseaux institutionnels (bibliothèques, médiathèques, musées…) par nos soins.


aaa production
31 rue de Vincennes – 93100 Montreuil

Jacques Rouxel (1931-2004)
CURRICULUM VITAE

Jacques, Louis, Pierre, ROUXEL
est né le 26 février 1931 à Cherbourg (Manche).


1942 Le début de ses études secondaires est assez cahotique en raison
de l’inconfort général qui règne dans le Nord-Cotentin à cette époque.

1946 Suite des études secondaires au Lycée Français de New-York, où il obtient son baccalauréat (Math-Elem).

1950 Retour en France (Ecole Ste Geneviève à Versailles). Il y prépare le concours d’entrée à l’Ecole Centrale des Arts et Manufactures qu’il ne réussit pas, et celui de l’Ecole des Hautes Etudes Commerciales où il entre. Ses études à HEC lui permettent, entre temps, de se découvrir un goût pour le dessin.

1954 Son service militaire comme contrôleur d’Aéronavale (Enseigne de Vaisseau de 2ème Classe) l’amène en Algérie, Tunisie, Egypte… Les longs séjours en mer à bord des porte-avions La Fayette et Arromanches lui permettent de cultiver son goût pour le dessin.

1957 Début de la vie professionnelle dans différentes agences de publicité en qualité de rédacteur, puis de chef de publicité.

1961 Début des activités audio-visuelles. Participe à plusieurs aventures dans ce secteur. D’abord avec une équipe d’amis, puis comme producteur indépendant (essentiellement de films publicitaires). En périodes creuses, traduit des ouvrages américains d’organisation d’entreprises.

1965 Entre au Service de la Recherche ORTF aux côtés de Pierre Schaeffer en espérant faire de la musique. Mais ses aptitudes pour le dessin le font employer avec plus de profit au service de prototypes de machines à dessin animé (Animographe). C’est à l’occasion d’expérimentations sur cette machine qu’il utilise les personnages des SHADOKS et des GIBIS, qu’il avait créé et tenté vainement de faire produire. C’est aussi à cette époque qu’il se met en scène dans un court métrage en vue réelle « LA MOUETTE VERTE » (4’).

1968 Ecrit le commentaire d’un court-métrage de Piotr KAMLER « L’ARAIGNELEPHANT » (9’).

Ecrit le commentaire, dessine les scénarimages et supervise
la fabrication de la première série Shadok (52 épisodes), diffusée à partir de mai 68.

1969 2ème série Shadoks (52 épisodes) diffusée à partir de juin 70.

1970 Bande dessinée Shadok, quotidienne, pour France-Soir,
en collaboration avec Jean-Paul Couturier.

1971 Conception d’une série d’animation en collaboration avec Piotr Kamler (Le Bateau d’Obok). Réalisation des premiers dessins animés institutionnels :
- “L’Innovation” (ANVAR/CNRS),
- “La Communication dans l’Entreprise” (CNPF).

1973 Ecrit et réalise la 3ème série Shadoks (52 épisodes) diffusée à partir de Décembre 74.
entreprise, réalisera environ 80 dessins animés à caractère éducatif, instituti Fonde le Studio a a a avec Marcelle Ponti et Jean-Paul Couturier. Dans le cadre de cette onnel ou publicitaire.

1975 “Les Atomes et l’Electricité” (EDF), série de14 fois 4 minutes.

1979 Les Cahiers de l’ASTIF (Académie des Sciences Inexactes et Filosofiques). Une quarantaine de textes lus en direct dans les émissions de France Culture animées par Bertrand Jérôme.

1980 “Voyage en Electricité” (EDF), série de 26 fois 5 minutes.

1982 “Le Sang” (introduction à l’immunologie et aux groupes sanguins), (ECPA), 13 minutes : 10 Prix nationaux et internationaux, Nominé aux Césars.

1984 “Les Aventures de Monsieur DEMO” (instruction civique), série de 26 fois 5 minutes. Dessin animé informatique. Diffusion A2.
“Dessine-moi un Marin” (agréments et servitudes de la vie à bord des bâtiments de la Marine Nationale) ECPA, 12 minutes.

1986 “Les Matics” (introduction à l’informatique), série de 26 fois 3 minutes. Diffusion TF1. Animation informatique

1988 Textes de “La Révolution Française : Têtes et Chroniques” sur des images informatiques de Michaël Gaumnitz. 53 fois 1 minute. Diffusion Canal +.

1989 “Le Bon Chien”, “Le Capitaine Piten”. Deux petits contes de 5 minutes en dessin animé informatique.

1991 “A l’été prochain sur la plage”. Show théâtral de 90 minutes pour les Rencontres de Fontenay.

1992 « La Douleur » Une série de 7 films en dessin animé diffusée dans le cadre de l’exposition « Au-delà des maux » à la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris.
« Promesses » Satire sur la première campagne électorale présidentielle télévisée, diffusée sur Canal+.

1993 Bande dessinée hebdomadaire “Les Shadoks en vacances”,
magazine Globe.
“Le Savoir, le Monde et Moi” (LFHM), introduction à la systémique, 14 minutes. Mention spéciale au 4ème Festival Scientifique du Québec ; Prix spécial du Jury et Prix du Public au 9ème Festival International du Film Scientifique de Palaiseau.
“Le petit cirque tragique des untels” (LFHM), la psychopathologie des familles violentes, 14 minutes.

1994 “Les Shadoks et Technoma” Film publicitaire TV en animation - 2‘’ (agence Hautefeuille)
“Parles-vous 5 axes ? “ animation - 10’ (commanditaire Valéo)

1995 “Shadoks Crakers Belin”- Spot TV en animation - 30’’ + 4 x 20’’ , agence BDDP, (annonceur : Belin)

1995-1997 ”Nouveaux éléments de psychologie shadokienne”, textes originaux pour la revue Analyse Freudienne Presse - Edition l’Harmattan.

1996 ”CCIP” Film d’animation sur la formation continue 3’10 (commanditaire CCIP DFC)
“La Charte” animation 6’ (commanditaire UAP) Producteur PROCITEL

1997 ”Les Shadoks et le Big Blank “ Pilote de 3’ de la quatrième série - coproduction INA. Avec le soutien du CNC, de CANAL + et de Polygram vidéo.

1998/1999 ”La Poste” Campagne Presse dans le “Courrier international”

1999 “Groupe Digital” Sponsoring de la météo sur Canal+, animation 15’’
Agence Erel Conseil
“P.A.S. REL”, Présentation d’un service de post@xess - dessin
animé 4’20
“Les Shadoks et le Big Blank “ - Série en dessins animés de 52 x 3’
Première diffusion Canal +, Coproduction Canal +, Universal Vidéo, Cartoon Network avec le soutien du CNC et de l’INA.

2000 “IB Group.com” - Film publicitaire en animation 30’’ sur les infrastructures et système d’information internet. (commanditaire IB Group.com) Agence Paname.

2001 “Histoire de l’aspirine” - 10 films de 1’30 en Flash 5 destinés à une campagne de promotion par internet auprès des cardiologues et neurologues (annonceur Sanofi-Synthé Labo)
“Total” Dessins. Campagne de sensibilisation sur le passage à l’euro diffusée dans les stations-service. Annonceur Total Elf Fina - Agence Téquila.
“Fortis” animation 3 x 8’’, Spot TV en dessin animé (annonceur Fortis Assurance) Agence The Sales Machine.

Jacques Rouxel a reçu pour la plupart de ses films de nombreux prix et Grand Prix nationaux et internationaux (Amiens, Annecy, Biarritz, Copenhague, Imagina, Londres, Lorquin, Palaiseau, Paris, etc, etc.)
`
Le studio a a a a produit ou co-produit, outre la plupart de ses films, plus de 80 courts métrages ou séries ainsi qu’une quinzaine de documentaires, ceci aussi bien en vues réelles qu’en animation.

2004 Disparition le 25 avril. Ses cendres reposent au Père Lachaise.


PUBLICATIONS
1974 : JACQUES ROUXEL ET LES SHADOKS, fantasmagorie production.
1975 : LES SHADOKS ; POMPE A REBOURS, éditions Grasset
1994 : LES SHADOKS GA BU ZO MEU, éditions Circonflexe.
1995 : LES SHADOKS ET LES GIBIS INFOS, BD pour l’introduction sur le second marché de la société INFO REALITES.
1996 : LES SHADOKS : LA VENGEANCE DU MARIN, éditions Circonflexe.
1996 : LES IDEES DE VALEOMAN, BD didactique à usage interne, pour la Société VALEO.
1999 : LA COURSE A LA LUNE, Editions Circonflexe
2000 : LES SHADOKS ET LE DESORDINATEUR, Editions Circonflexe
2003 : ABECEDAIRE RAISONNE DES SHADOKS par Jean-Paul Dupuy, Editions Nicolas Philippe.
2006 : LES SHADOKS ET LE BIG BLANK, Editions Circonflexe.
2008 : LES SHADOKS EN GRANDE POMPE : Textes choisis, Editions Circonflexe.




Né en 1931 à Cherbourg, il fait ses études aux États-Unis puis à HEC et se découvre, parallèlement, sensible au surréalisme d’Alfred Jarry et à l’humour décalé anglo-saxon, un goût pour le dessin et l’animation.

A partir de 1957, il intègre différentes agences de publicité en qualité de rédacteur, puis de chef de publicité. Dès 1961, il devient producteur indépendant, essentiellement de films publicitaires. C’est en 1965 qu’il entre au service de la recherche de l'ORTF où il travaille sur l’Animographe, un nouveau prototype de machine à dessin animé. C'est à cette occasion qu'il imagine les Shadoks qui se concrétiseront en plusieurs séries TV (1968, 1969, 1972 et 2000).

En 1973, avec Marcelle Ponti et Jean-Paul Couturier, il fonde le studio aaa (animation art graphique audiovisuel). Il est l’auteur d’environ 80 films; courts-métrages et séries de commande à vocation éducative, institutionnelle ou publicitaire de très grande qualité, empreints d’humour et de poésie et marqués bien souvent de clins d’œils ou de traits Shadokiens.


Il a également signé entre 1975 et 2000 cinq albums consacrés aux Shadoks et deux bandes dessinées institutionnelles.